Objet : MARANATHA – Association de Défense des Investisseurs Maranatha

Madame, Monsieur,

Nous rentrons en contact avec vous étant nous-mêmes des particuliers ayant investi sur des solutions du groupe Maranatha.

Plusieurs d’entre nous ont eu la chance de pouvoir se réunir, et il nous est apparu indispensable d’agir pour sauvegarder nos intérêts, c’est ainsi que nous avons fondé l’association « ADEFIMA » (Association de Défense des Investisseurs Maranatha) afin de réunir un grand collectif de personnes ayant investi sur des placements émis par ce groupe hôtelier.

Comme vous, nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation complexe, sur les plans juridique et financier, et nous exigeons que tout soit mis en œuvre en vue d’une solution la plus favorable possible.

L’expérience a montré que dans ce type de situation, le regroupement et l’action commune des investisseurs a un bénéfice notable, afin que leurs droits et intérêts soient considérés à la valeur qui leur est due.

Concrètement et au vu des informations connues à ce jour, notre association a pour objectif :
• de nous regrouper,
• de diminuer très largement les frais d’avocat (50€ de cotisation à l’association la 1ère année, le coût financier sera adapté par la suite en fonction des actions collectives à mettre effectivement en œuvre),
• d’éviter le démantèlement de nos hôtels et rester unis afin d’éviter que certains d’entre nous soient lésés,
• de déjouer les actions de certains acteurs qui souhaiteraient provoquer la liquidation judiciaire afin de récupérer les actifs à vil prix,
• de nous permettre d’être représentés à toutes les étapes de la procédure, pour chaque décision prise par le tribunal de commerce notamment sur les points qui vont tous nous toucher, notamment les promesses de rachat, les remboursements de CCA, le paiement des loyers LMNP, la procédure de confusion du patrimoine, etc.

Sachez notamment que l’association bénéficie d’ores et déjà des services d’un avocat spécialisé en droit des affaires, Maitre Bertrand de Haut de Sigy, inscrit au barreau de Marseille (ce qui nous apparaissait indispensable, l’affaire étant jugée par le tribunal de commerce de Marseille), associé au sein du cabinet UGGC basé à Marseille et Paris.
Ainsi, nous souhaitons que ce collectif devienne un interlocuteur incontournable quelle que soit l’évolution de la situation, et que la voix des investisseurs soit entendue auprès des administrateurs, des mandataires, des avocats en présence, du tribunal de commerce, du procureur et du groupe Maranatha lui même.

Notre action entend s’inscrire dans une démarche indépendante, constructive et légitime.
– Indépendante du groupe Maranatha et des avocats indiqués par ce dernier, ou d’autres conseils dont les objectifs et stratégies nous semblent mal orientées ou partisanes
– Constructive au regard d’une stratégie soucieuse de protéger au mieux tous les investisseurs particuliers, envisagés dans leur globalité et égalité.
– Légitime de par notre qualité d’investisseurs, et, grâce au nombre, de par notre capacité à constituer une force de représentation auprès des divers intervenants économiques et juridiques en charge du dossier.

Comme vous, nous sommes en relation avec un conseiller en gestion de patrimoine qui ne pourra, seul, nous apporter toutes les réponses et tous les outils souhaitables dans un environnement aussi spécifiquement complexe. Nous vous invitons, comme nous, à faire part de notre projet à votre conseil et à en discuter avec lui, nos statuts lui permettent d’adhérer également s’il souhaite vous accompagner dans cette démarche. Si vous n’aviez plus de conseiller à vos côtés, notre association sera sans doute un accompagnement bienvenu.

La cotisation à régler afin de devenir membre de l’ADEFIMA, pour bénéficier de son intervention et de ses actions, sera de 75 € par investisseurs, de sorte de réunir les fonds nécessaires à son fonctionnement et d’honorer les premiers frais d’avocat. Nous rappelons que cette association est à but non lucratif évidemment.

Les actes constitutifs de l’association ont été déposés à la préfecture.
Pour adhérer à l’ADEFIMA, merci de télécharger le bulletin d’adhésion à l’adresse suivante: http://adefima.fr/bulletin-dadhesion-defense-des-investisseurs-maranatha/. Ce bulletin sera à envoyer accompagné d’un chèque de 50€ à l’ordre de « association ADEFIMA », à l’adresse suivante :
Central Canebière – association ADEFIMA ,
10 rue de la république, 13001 Marseille

Nous attirons votre attention sur la nécessité pour vous d’être réactif afin que l’avocat de l’association ait le temps suffisant pour vous assister et déclarer votre créance. En effet, celle-ci doit être réalisée dans les 2 mois suivant la mise en redressement judiciaire de la société qui vous concerne.

Nous vous invitons à visiter le site adefima.fr où une FAQ a d’ores et déjà été créée. Vous pouvez nous communiquer vos questions par réponse à ce mail. Nous ferons notre possible pour y répondre rapidement, tout en vous demandant une certaine indulgence si le traitement de votre message ne pouvait être immédiat.

Enfin, nous reviendrons rapidement vers tous nos membres pour les informer des démarches entreprises par l’association, des informations importantes à savoir, et de l’évolution de la situation.
Nous vous remercions de votre attention, et espérons vous compter parmi nous pour partager un objectif commun et positif.

Francis Barrero,
Président de l’association

NB : Cordonnées complètes de l’avocat :
Maitre Bertrand de Haut de Sigy
Avocat Associé, cabinet UGGC
3/5 rue Gilbert Dru – 13002 Marseille
43/45 avenue Kleber – 75116 Paris
bdehaut@uggc.com

Dans un premier temps, notre avocat met à disposition des personnes intéressées et des membres de l’association un numéro dédié:
04 86 67 05 11

 

 

 

Contactez nous


Investisseur particulierInvestisseur professionelCabinets de gestion de patrimoineConseiller en Investissements FinanciersAvocatNotaireAutres

Fermer le menu